Suivez la semaine de la
presse et des médias sur
Facebook et Instagram

Le 03 mai 2022
De 19h30 à 21h

Lieu Agora de l'Assemblée nationale du Québec (entrée des visiteurs)

Les journalistes et la guerre : histoires de couverture en temps de crise

Les journalistes et la guerre : histoires de couverture en temps de crise

À la fin février, quand la Russie a envahi l'Ukraine, la vie de millions de personnes basculait. Celle de nombreux journalistes aussi. Tandis que certains assistaient aux premiers bombardements en Ukraine et nous en faisaient voir les ravages, d'autres se trouvaient en Russie et y ont rapidement expérimenté les limites de la liberté de presse. Dans les États voisins, les journalistes nous ont raconté le périple d'innombrables réfugiés, à travers des récits aussi touchants que bouleversants. 

Qui sont ces journalistes qui partent et risquent leur vie pour permettre au public de voir la vraie nature d'un conflit? Comment se préparent-ils à affronter l'imprévisible et comment se débrouillent-ils sur le terrain? Et ceux qui couvrent le conflit à distance, grâce à leurs sources et à internet, comment font-ils pour avoir un portrait juste de la situation?

À l'occasion de la Semaine de la presse et des médias, le 3 mai de 19h30 à 21h, la section Québec de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) vous propose une causerie grand public avec deux reporters, un photojournaliste et un patron de presse ayant tous eu à couvrir une guerre et ses conséquences, de près ou de loin.

Vous pouvez vous inscrire sur le site Web de l'Assnat : http://www.assnat.qc.ca/fr/visiteurs/programmation-citoyenne/causerie-journalistes-et-la-guerre-histoires-de-couverture-en-temps-de-crise.html

AVEC:
Renaud Philippe, photojournaliste
Photographe documentaire indépendant, Renaud Philippe travaille depuis 2006 sur les conséquences des conflits armés, dont le conflit Ukrainien, sur les populations civiles. Collaborateur régulier au Devoir, il porte un regard anthropologique sur les notions de l’exil forcé, du traumatisme collectif, dans un contexte géopolitique actuel mais aussi historique. 

Cathy Senay, journaliste à CBC
Journaliste pour Radio-Canada/CBC depuis plus de 20 ans, Cathy Senay a couvert la mission canadienne en Afghanistan dès 2006, à partir de Québec et de la base militaire de Valcartier. En janvier 2008, elle a passé un mois à la base de Kandahar, en Afghanistan, aux côtés de l'armée canadienne. 

Kariane Bourassa, journaliste à TVA Nouvelles
Actuellement journaliste pour TVA Nouvelles, Kariane Bourassa a travaillé pour de nombreux médias au fil de sa carrière, dont Cogeco, le Journal de Montréal et Radio-Canada. Au début du conflit en Ukraine, Kariane Bourassa a reçu le mandat de rapporter, à partir de Québec, les horreurs de la guerre et les enjeux qui s'y rattachent. 

Éric Trottier, directeur général du Soleil
Éric Trottier est actuellement directeur général du Soleil, à Québec. Pour La Presse, il a dirigé la couverture de la guerre en Irak de 2003, de la guerre en Afghanistan des années suivantes et des soulèvements populaires dans les pays arabes, en 2011, ainsi que le conflit en Syrie.

Le 07 mai 2022
De 15h à 16h45

Lieu Grand Times Hôtel Laval
ContactValérie Gendron

Panel hybride - Renforcer la confiance envers les médias

Panel hybride - Renforcer la confiance envers les médias

56 % des Québécois croient désormais que les médias ou les journalistes diffusent volontairement de fausses nouvelles pour les induire en erreur, selon le baromètre annuel de confiance envers les institutions du cabinet Edelman. Cette perte de confiance s’est immiscée tranquillement au fil des ans, mais depuis la pandémie, il semble y avoir eu une fracture sociale entre le public et les médias.

Afin de rétablir cette relation de confiance, il faut identifier les facteurs sociaux qui alimentent cette méfiance. Le milieu médiatique doit reconnaître les biais inhérents à leur métier, mais surtout il faut ouvrir le dialogue avec les citoyennes et citoyens.  

Devant ce grand défi, la FPJQ a invité l’animatrice, Marie-Louise Arsenault, a échangé avec Luce Julien, directrice générale de l'information à Radio-Canada, Pierre Tousignant, vice-président secteur communications à la FNCC, Amélie Daoust-Boisvert, journaliste et professeur à l’Université de Concordia et Anne-Sophie Bedziri, conseillère en développement des compétences au Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence (CPRMV). Venez participer à cette discussion le samedi 7 mai de 15h00 à 16h45 au Grand Times Hôtel à Laval. 

Ce panel est gratuit, vous devez seulement vous inscrire pour y assister. Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Laval, le panel sera également diffusé en direct sur la plateforme Zoom. Vous recevrez le lien lors de votre inscription. 

Si vous avez des questions, contactez valerie.gendron@fpjq.org.

Au plaisir de vous y voir !
 

Le 07 mai 2022
De 13h à 14h45

Lieu Grand Times Hôtel Laval
ContactValérie Gendron

Panel hybride - Comment favoriser la diversité culturelle au sein des groupes de presse et des médias québécois ?

Panel hybride - Comment favoriser la diversité culturelle au sein des groupes de presse et des médias québécois ?

Dans les dernières années, un besoin criant s’est fait sentir quant au manque de diversité culturelle dans nos écrans. Depuis, plusieurs mesures ont été mises en place pour favoriser la représentation des groupes ethnoculturels à la télévision, mais aussi dans les espaces de travail, dans les institutions et dans les milieux politiques. Toutefois, il reste encore du chemin à faire pour bien refléter la société multiculturelle du Québec.

Ce panel a pour objectif d’évaluer les retombées des programmes mis en place, en plus de proposer des pistes de solutions pour favoriser une diversité culturelle dans nos salles de rédaction et dans nos établissements médiatiques. Mélissa Mollen Dupuis, animatrice sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première, Colette Brin professeure titulaire et directrice du Centre d'études sur les médias, Geneviève Rossier, éditrice et directrice générale du service français de La Presse canadienne et Maxime Bertrand, directrice des relations citoyennes chez Radio-Canada se pencheront sur ces grandes questions le samedi 7 mai de 13h00 à 14h45 au Grand Times Hôtel à Laval. Venez les rencontrer ! 

Ce panel est gratuit, vous devez seulement vous inscrire pour y assister. Si vous ne pouvez pas vous déplacer à Laval, le panel sera également diffusé en direct sur la plateforme Zoom. Vous recevrez le lien lors de votre inscription. 

Si vous avez des questions, contactez valerie.gendron@fpjq.org.

Au plaisir de vous y voir !
 

Le 04 mai 2022
De 19h à 20h30

Lieu Les Salons d'Edgar, 263 rue Saint-Vallier Est, Québec
ContactValérie Gendron

Tête-à-tête médiatique : venez rencontrer vos journalistes préférés!

Tête-à-tête médiatique : venez rencontrer vos journalistes préférés!

Le métier de journaliste, aussi public soit-il, reste souvent quelque chose de nébuleux pour les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs. Il s'agit pourtant d'une profession que tout le monde connaît, dont tout le monde consomme les produits et qui continue de fasciner à peu près tout le monde!

Afin de créer un pont entre les journalistes et les citoyens qu'ils desservent, la FPJQ section Québec organise un «Tête-à-tête médiatique» le mercredi 4 mai, en soirée, aux Salons d'Edgar à Québec.

Dans une formule décontractée, venez faire la conversation à vos journalistes préférés. Apprenez à les connaître plus personnellement. Posez-leur toutes les questions qui vous traversent l'esprit lorsque vous les lisez, les écoutez ou les regardez!

Tout le monde est le bienvenu à participer à cette activité libre. Des consommations gratuites seront offertes aux 50 premiers visiteurs!

AVEC:
Louise Boisvert, Radio-Canada, politique municipale
Mylène Moisan, Le Soleil, chronique
Stéphane Turcot, TVA Nouvelles, sports
Marc-André Gagnon, Le Journal de Québec, politique provinciale
Isabelle Porter, Le Devoir, actualités générales