Suivez la semaine de la
presse et des médias sur
Facebook et Instagram

Le 06 mai 2022
De 12h à 13h30

ContactValérie Gendron

Visioconférence - Les genres journalistiques, la production de contenu et les influenceurs : remédions à la confusion du public

Visioconférence - Les genres journalistiques, la production de contenu et les influenceurs : remédions à la confusion du public

Saviez-vous qu’il y a une distinction importante à faire entre un chroniqueur et un journaliste ? Les producteurs de contenu et les influenceurs doivent-ils respecter les codes de déontologie du journalisme ? Une personne qui rapporte de l’information sur une page Web, est-ce automatiquement un ou une journaliste ? Bien des questions, que les gens se posent ! Pour y répondre, nous vous invitons à la visioconférence « Les genres journalistiques, la production de contenu et les influenceurs : remédions à la confusion du public ! » animé par Patrick White, professeur et directeur du programme en journalisme à l’École des médias de l’UQAM, le vendredi 6 mai de 12h00 à 13h30

La visioconférence est gratuite. Le lien Zoom vous sera envoyé au moment de l'inscription.

Si vous avez des questions, contactez valerie.gendron@fpjq.org.

Au plaisir de vous y voir !

Le 04 mai 2022
De 19h à 20h30

ContactValérie Gendron

Visioconférence - Faits vs fausses nouvelles : le combat de l'information

Visioconférence - Faits vs fausses nouvelles : le combat de l'information

Comment discerner le vrai du faux à l’ère de la post-vérité ? Alors que la désinformation n’a jamais été aussi généralisée et que l’effet des chambres à écho sur les réseaux sociaux polarise de plus en plus les discours, il est de notre devoir en tant que société de combattre ce fléau moderne.

Pour nous aider, Nicholas De Rosa, journaliste aux Décrypteurs à Radio-Canada et Pascal Lapointe, rédacteur en chef de l'Agence Science-Presse et responsable de la rubrique le Détecteur de rumeurs mettront au profit leur connaissance pour expliquer les mécanismes sous-jacents de la désinformation et les solutions à appliquer pour vérifier et valider les informations qui se présente à nous.

Le phénomène des fausses nouvelles n’échappe pas à la guerre en Ukraine pour aborder ce volet, une courte vidéo avec Tamara Alteresco, correspondante à Moscou pour Radio-Canada, sera diffusée. Nos intervenants réagiront également sur ce contenu. Nous vous attendons en grand nombre le mercredi 4 mai de 19h00 à 20h30 sur Zoom. 

La visioconférence est gratuite. Le lien Zoom vous sera envoyé au moment de l'inscription.

Si vous avez des questions, contactez valerie.gendron@fpjq.org.

Au plaisir de vous y voir !
 

Le 04 mai 2022
De 13h à 14h30

Visioconférence - L'éducation aux médias à l'heure des grands bouleversements

Visioconférence - L'éducation aux médias à l'heure des grands bouleversements

Le Centre québécois d'éducation aux médias et à l'information (CQÉMI) vous invite au panel virtuel : L'éducation aux médias à l'heure des grands boulversements le mercredi 4 mai à 13h00 (19h heure de Paris) sur la plateforme Zoom. 

Guerre en Ukraine, pandémie mondiale, inflation galopante, changements climatiques: les sujets brûlants d’actualité, et chargés d’inquiétude face à l’avenir ne manquent pas. Devant tous ces événements, l’esprit critique cède parfois sa place à l’anxiété, voire à la panique.

Comment les médias d’information peuvent-ils répondre à toutes ces inquiétudes, à l’heure des fausses nouvelles et d’une méfiance grandissante à l’égard des journalistes? Alors que les jeunes désertent les sites Internet au profit des réseaux sociaux, est-il possible de les convaincre de se tourner vers une information fiable et vérifiée pour répondre à leurs (nombreuses) inquiétudes? Quel est le rôle des enseignants dans ce contexte angoissant? Pourraient-ils être une courroie de transmission entre leurs étudiants et le monde de l’information? L’éducation aux médias présente-t-elle les mêmes défis selon que l’on habite au Québec ou en France?  

Ces multiples enjeux seront débattus lors d’un panel franco-québécois constitué de quatre experts des secteurs des médias et de l’information. 


Panélistes :
Alexandre Chenette
Enseignant et conseiller pédagogique 
RÉCIT

Alexandre Chenette est enseignant d’éthique et de philosophie au secondaire ainsi que conseiller pédagogique au RÉCIT national (Québec, Canada). Il s’intéresse aux enjeux éthiques et à l’exercice de la citoyenneté à l’ère du numérique, à l’éducation aux médias, à la pensée critique, à l’intelligence artificielle, au jeu vidéo et à la ludicisation en éducation, à la réalité étendue et à l’avenir de l’éducation.

Ève Tessier-Bouchard 
Directrice et productrice, contenus jeunesse et spécialisés
Les Coops de l'information

Ève Tessier-Bouchard dirige le département des contenus jeunesse et des audiences spécialisées des Coops de l’information.  Son équipe produit quotidiennement des contenus jeunesse d’éducation aux médias et à l’actualité.

Oeuvrant dans les médias depuis 30 ans, elle a occupé des postes de journaliste, réalisatrice, chef recherchiste et productrice, notamment aux affaires publiques, à l’information et aux émission jeunesse. Son parcours comprend également trois ans au poste de directrice des productions originales de Vrak.tv. Conceptrice et/ou productrice de nombreuses séries jeunesse telles que RDI junior, Frank Vs Girard (Vrak), Banzaï (T-Qc), le Club des doigts croisés (SRC) Le monde est petit (Zone jeunesse SRC),  Explique-moi ça (SRC), elle a également produit pour grand public, notamment les séries Hôpital Vétérinaire et 21 Jours (TV5), de même que L’Heure est grave (T-Qc). 

Karen Prevost-Sorbe
Coordonnatrice académique CLEMI (France)
Enseignante, Académie d’Orléans-Tours (France)

Enseignante en Histoire et Géographie, Chargée de mission dans l’académie Orléans – Tours, Karen Prévost-Sorbe est, depuis 2007, la coordonnatrice académique du CLEMI (Centre d’Éducation aux Médias et à l’Information en France). Elle est chargée de développer l’éducation aux médias et à l’information sur l’ensemble de l’académie, dans le 1er et 2nd degrés, notamment par des actions de formation. 

Gilles Van Kote
Directeur délégué, Le Monde (France)

Gilles van Kote, 59 ans, est directeur délégué du Monde chargé des relations avec les lecteurs et membre du conseil d'administration d'Entre les lignes, association française d'éducation aux médias. Il organise le Festival international de journalisme, qui se tient chaque été dans le sud-ouest de la France. Diplômé de Sciences Po Paris et du Centre de formation des journalistes, il a rejoint Le Monde en 2000 et en a été directeur par intérim de 2014 à 2015.

Animateur : 
André Lavoie
Journaliste indépendant, critique de cinéma
Le Devoir, L’actualité, Sélection du Reader’s Digest

Détenteur d’une maîtrise en études cinématographiques de l’Université de Montréal, André Lavoie est critique de cinéma, journaliste indépendant et recherchiste. Depuis 1998, il collabore au journal Le Devoir, de même qu'à différents magazines dont Sélection du Reader’s Digest et L’actualité. Au fil des années, il a également travaillé comme recherchiste à certaines émissions de Radio-Canada (Les Enfants de la télé, Vox Pop), en plus d’être un collaborateur régulier d'Aujourd’hui l’histoire, sur les ondes d'Ici Première. Membre de plusieurs associations professionnelles, il siège présentement au conseil d’administration de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, et fut vice-président du conseil de l’Association des journalistes indépendants du Québec de 2014 à 2019. 

La visioconférence est gratuite. Vous recevrez le lien Zoom lors de votre inscription.

Au plaisir de vous y voir ! 

Le journalisme engagé et non violent en période d’insécurité sociale

Le 03 mai 2022
De 12h30 à 13h30

Le journalisme engagé et non violent en période d’insécurité sociale

Nos écrans, la radio ou les réseaux sociaux sont-ils le reflet fidèle d’une réalité essentiellement violente ? Se pourrait-il que cette réalité nous soit montrée avec tant d’insistance comme si elle était la seule ?

En période d’insécurité sociale globale, le journalisme engagé et non-violent propose des faits constructifs et des options pacifistes.

Conférence virtuelle, le mardi 3 mai de 12:30 à 13:30, avec deux éditrices de l’agence de presse internationale Pressenza : Tatiana De Barelli, éditrice de la Belgique et Anne Farrell, éditrice du Canada, Tony Robinson, activiste du Mouvement Humaniste, éditeur pour Pressenza et directeur de l'Organisation du traité du Moyen-Orient (METO), et David Anderson, éditeur, coordinateur du bureau de New York et animateur le talk-show « Face 2 Face ». 

Pressenza est un espace médiatique ouvert à l’expression de la base sociale et regroupe des volontaires qui possèdent une vaste expérience en communication, en militantisme social, et dans des domaines culturels et académiques. L’agence est indépendante de tout intérêt économique, condition essentielle de son autonomie. Sur cinq continents, des chroniqueurs, des reporters, des photographes, des vidéastes et traducteurs offrent un travail professionnel à titre gratuit.

La visioconférence est gratuite. Le lien Zoom vous sera envoyé au moment de l'inscription.

Au plaisir de vous y voir !
 

Le 02 mai 2022
De 12h à 13h30

ContactValérie Gendron

Visioconférence - Le journalisme : un pilier de la démocratie

Visioconférence - Le journalisme : un pilier de la démocratie

La désinformation et la montée des idéologies de l’extrême droite et gauche fragilisent jour après jour la démocratie. Harcèlement et violence à l’égard des journalistes, rejet de la science et des médias traditionnels : tous ces phénomènes sociaux s’inscrivent dans une mouvance qui tend à dévaloriser le travail journalistique. Devant ce réel enjeu de société, il devient d’autant plus important de rappeler que le journalisme est non seulement nécessaire, mais vital pour une société saine et libre.

D’autre part, les journalistes doivent faire preuve d’humilité et se questionner sur leur responsabilité dans cette polarisation des idées. Les médias et les journalistes en tant que quatrième pouvoir veille à surveiller et rapporter ce qui se passe dans le monde qui nous entoure. Alors, quelles solutions devons-nous appliquer pour préserver le journalisme et la démocratie ?

Venez prendre part à cette discussion virtuelle le lundi 2 mai de 12h00 à 13h30 avec Alain Saulnier, auteur et expert des médias et du journalisme, Carole Beaulieu, médiatrice pour le Conseil de presse du Québec, et Samuel Lamoureux, chargé de cours à l’école de médias à l’UQAM et doctorant en communication. 

La visioconférence est gratuite. Le lien Zoom vous sera envoyé au moment de l'inscription.

Si vous avez des questions, contactez valerie.gendron@fpjq.org.

Au plaisir de vous y voir !